Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lauren Palmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lauren Palmer le Mar 10 Avr 2012, 11:02

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX


PRÉNOM(S) : Lauren
NOM(S) : Palmer
ÂGE : 25 ans
SEXE :
♀ Femme
DATE DE NAISSANCE : 13 juin 1987
SIGNE ZODIAQUE : ♊ Gémeaux


LIEU DE NAISSANCE : Kentuchy, aux États-Unis.
QUARTIER HABITÉ : Lauren habita la ville de Owensboro, dans le Kentuchy, jusqu'à ses douze ans. Suite à la mort de son père, l'héritage laissé par ce dernier fut des plus généreux. Beth Palmer, la mère de Lauren, décida de déménager dans l'État de New York, en plein coeur de Manhattan, ce qui ravi tout de suite sa fille unique. Les Palmer s'installèrent donc dans l'Upper East Side, rien de moins. Lauren se voyait déjà une vedette de cinéma ou sur les planches de Broadway! ... Enfin, notre jeune ingénue vécu dans le quartier, avec sa mère, jusqu'à la fin de ses études au lycée John-Laurent. Lauren réside maintenant en colocation avec Delphine Basset, à West Village, dans un superbe loft avec vue, digne d'un magasine de décoration.
ÉTAT CIVIL : Malgré tous les contes de fées qu'elle s'invente chaque fois qu'elle sort avec quelqu'un ( ou peut-être en sont-ils la cause? ) , Lauren est célibataire.
ENFANT(S), SI OUI, COMBIEN : Aucun enfant pour l'instant, mais Lauren rêve d'être mère.
LANGUE(S) PARLÉE(S) : Anglais, sa langue d'origine, et un peu le français, grâce à plusieurs mois passés en France.


FORMULAIRE

ÉTUDES : Pendant sa dernière année d'études au lycée John-Laurent, Lauren a fait une demande d'inscription, malgré le peu d'espoir qu'elle avait, au Conservatoire international de musique de Paris ainsi qu'à Juilliard, l'une des écoles de musique les plus renommées du monde. Alors que l'été se pointait le bout du nez et que Lauren rentrait nonchalamment chez elle, son téléphone cellullaire vibra dans la poche de son jean et la fit sursauter. Numéro inconnu, ah bon? Peu importe, elle répond. Une dame à l'autre bout du « sans fil » fait son discours. À la fin de la conversation, Lauren oublia de respirer. Le Conservatoire international de musique de Paris l'avait accepté. Ébranlée et incapable de se contenir, elle couru jusque chez elle. Arrivée à destination, elle trouva sa mère assise à la table de la cuisine, une grosse enveloppe à la main. L'emblême de Juilliard imprimé dans le coin gauche de l'enveloppe lui donna des frissons. Lauren hurla et se jeta sur sa mère, lui annonçant la nouvelle du Conservatoire. Toutes deux sautillèrent comme des gamines en riant aux éclats. Après quelques minutes d'excitation, Lauren décida de finalement ouvrir le papier qui contenait son deuxième choix d'avenir. Comme l'énervement n'était pas déjà à son comble, notre douce héroïne était également acceptée à Juilliard. Nouveau bouleverssement émotionnel et larmes de joie.
Deux semaines plus tard, après maint questionnements et inconsidérables listes pesant le pour et le contre, Lauren décida d'opter pour le Conservatoire. Juilliard était une opportunité en or, certes, mais miss Palmer préférait aller étudier en France, voir un peu l'Europe et changer d'air par la même occasion.
EMPLOI / PROFESSION : Lauren est serveuse au resto-bar « Fives » de l'Hôtel Peninsula depuis maintenant deux ans. Après l'un de ses quarts de travail, à la fermeture du restaurant, Lauren ne put s'empêcher d'aller tapoter les touches du piano à queue, au fond de la salle. Ne suivant que son instinc, elle chanta doucement une composition des Beatles, l'ayant fredonner toute la journée..

Black bird singing in the dead of night
Take these sunken eyes and learn to see
all your life
you were only waiting for this moment to be free

Blackbird fly, Blackbird fly
Into the light of the dark black night.


Ce que Lauren ignorait, c'était que son patron, Emrick Young, s'était silencieusement approché, sortant des cuisines. Lorsqu'elle senti enfin sa présence, elle ne put que rougir et se répendre en excuses. Lauren se leva rapidement et voulu continuer son travail, mais Emrick la retenue par le bras et lui fit une proposition. Sans s'y attendre, la jeune Palmer fut promu chanteuse principale du « Gotham Lounge », dans une autre aile de l'hôtel. Elle garda quand même son poste de serveuse à temps partiel. Elle exerce son titre de chanteuse depuis environ un an.



QUALITÉS (6) : Lauren est une jeune femme très enjouée. Elle sourit constamment et adore écouter les gens. Il n'y a pas plus attentive qu'elle. Sa mère la surnomme toujours « ma petite douceur au grand coeur », ce qui lui fait énormément plaisir. Lauren est généreuse, divertissante, en plus d'être une personne sur qui ont peut compter. Jamais elle n'arrive en retard quelque part, surtout pas au travail. Notre séduisante chanteuse est aussi très fidèle et rempli de détermination, surtout professionnellement.
DÉFAUTS (6) : Lauren est plutôt maladroite. Toujours à se mettre les pieds dans les plats. Par moment, elle peut être très naïve, ce qui la pousse souvent à se retrouver dans des situations embarrassantes. Sous son sourire se cache une fille timide, qui s'efface parfois derrière sa joie au lieu d'affronter la réalité et parler de ce qu'elle ressent. Lauren est aussi du genre têtue et susceptible. Malgré sa grande timidité, cette chère musicienne ne cesse jamais de parler, elle pourrait bavarder pendant des heures et ne sait malheureusement pas toujours quand la boucler.
PASSION(S) : La musique passionne Lauren plus que n'importe quoi d'autre. Elle en mangerait si un telle chose était possible. Elle ne peut décrire le sentiment qui l'anime chaque fois qu'elle effleure les notes fraîches d'un piano. Le chant suit de très près son puissant attachement à la musique, mais ne lui procure pas un plaisir aussi intense.
INTÉRET(S) : Lauren s'intéresse évidemment à tout ce qui touche le domaine musical, mais il n'y a pas que ça. Le cinéma est un art qu'elle trouve fascinant. Le sentiment qu'une pensée, une idée mise en image mouvante peut créer dans les yeux du spectateur, l'a toujours captivé. Lauren se laisse aussi, de temps à autres, charmer par l'intrigue d'un livre ou encore séduire par la douceur d'un poème. Comme s'il ne s'agissait pas déjà là d'une certitude, Lauren ne vit que pour l'art, de quelque nature qu'il soit.
TALENT(S) : La jeune Palmer est, assurément, douée pour le piano et le chant. Entre autre chose, il y a aussi l'anglais, matière dans laquelle Lauren excelle, mais qui ne l'a jamais vraiment intéressé, du moins pas pour utiliser celle-ci dans un quelconque métier.


GOÛTS EN MATIÈRE DE ...
Musique : Lauren a des goûts très diversifiés musicalement parlant. Elle adore le jazz, et Norah Jones figure parmis ses chanteuses préférées. Elle compare souvent sa voix avec la sienne, ainsi que son doigté au piano. Lauren aime bien le classique également. Après ses études, elle a découvert la beauté et la complexité des mélodies. Mis à part tout ça, miss Palmer a un faible pour les ballades des années 50 et pour quelques succès disco.
Cinéma : Lauren adore les comédies musicales, surtout les classiques. Une comédie romantique ici et là ne lui fait que du bien, c'est une fille après tout. Aussi, Lauren a un penchant pour les films à l'humour absurde ou vulgaire, comme American Pie, dont elle connaît les répliques par coeur, ou encore Date Night, étant une inconditionnelle de Steve Carrell.
Littérature : La grande littérature n'a jamais vraiment passionnée Lauren, mais Les Misérables est son roman favori. Mis à part les classiques, Lauren aime bien les bouquins où elle peut se reconnaître, ou s'identifier à l'un des personnages. Les comédies à l'eau de rose, par exemple.
Art : Lauren adore la peinture, trouvant fascinant de voir la vulnérabilité de certaines oeuvres, ou d'essayer de comprendre le sens d'une toile abstraite. Elle est d'ailleurs une grande fanatique de Salvador Dalì.
Sport : Le yoga fait partie de son quotidien. Lauren doit faire sa séance tous les jours, sans quoi, elle ne sent pas reposée. La jeune Palmer pratique également la course chaque matin avant d'aller faire des longueurs à la piscine. Pour ce qui est du sport à télé, rien ne l'intéresse, sauf la natation, surtout aux Jeux Olympiques.
Cuisine : Lors de ses études en France, Lauren a développé son appétit et découvert que la cuisine française regorgeait de saveur. Elle ne pourrait maintenant plus se passer de bouillabaisse ou encore de ratatouille. Raffolant également des pommes de terre, Lauren préférerait mourir que de partager une portion de gratin dauphinois.
Vêtements : Notre belle serveuse n'a pas vraiment de préférence pour ce qui est des vêtements. Une bonne paire de jeans et un t-shirt simple lui vont parfaitement. Lauren aime bien aussi les robes d'été, il s'agit de son petit faible. La légèreté et les couleurs éclatantes de ces dernières lui ont toujours plu.
Idoles : La liste est longue! Lauren admire tant de personnes. Allons-y simplement dans ce cas. Chopin, la tristesse se dégageant de ses oeuvres l'ayant toujours touchée profondément. Colin Firth et Kate Winslet, ses vedettes favorites. Barbara Streisand, sa comédie musicale préférée étant Funny Girl. Dalì, un grand peintre un peu cinglé. Norah Jones, comme mentionné plus haut. Sa mère, ce qui pourrait paraître infantile mais qui est pourtant tellement sincère.


Mode de vie, une journée typique dans la vie de votre personnage : Peu importe l'heure à laquelle elle se met au lit, Lauren se réveille toujours au même moment ou presque, c'est-à-dire 8h30. Ces derniers temps, son éveil est souvent accompagné d'un mal de tête, Lauren ne refusant jamais l'occasion de boire un verre après le travail. Notre belle pianiste se prépare ensuite un énorme café latte sur sa machine espresso, digne d'un barista italien. Elle boit le dit café en lisant le New York Times ou le New York Post. Deux boisson caféïnée plus tard et toute l'information du jour qu'il lui faut, Lauren saute sous la douche. Fraîche et dispose, elle s'habille rapidement et sort bruncher au Peninsula, ne serait-ce que pour tomber « par hasard » sur Emrick Young. Lauren discute avec tout le monde et étire souvent le temps. La jeune Palmer part ensuite faire un tour dans la ville et s'arrête dans quelques boutiques avant d'aller jouer du piano au East Village Music Store, l'un de ses endroits favoris. Après quelques blagues avec le patron de la place, Lauren retourne à l'hôtel pour commencer son quart de travail, le coeur gros et des papillons dans le ventre à l'idée de voir son supérieur.
Après une soirée remplie, quelques clients désagréables et plusieurs éclats de rire en compagnie de Craig Philips, son collègue, Lauren ferme le restaurant ou la palette de son piano. Ses plans de fin de journée changent souvent, mais la majorité du temps, Lauren boit un verre au « Fives » ou sort entre copines pour décompresser.

L'événement le plus marquant dans l'existence de votre personnage : La mort de son père. Lauren avait onze ans et se rappelle encore de la peine qu'elle avait ressenti en apprenant la nouvelle. Il était exactement 20h26, un 16 février. Il pleuvait à boire debout malgré la neige et la froide température. Lauren jouait avec ses poupées dans le salon. Beth Palmer faisait la vaisselle en fredonnant. Lauren entendit le téléphone sonner mais n'y porta pas attention, concentrée sur ses jouets. Un bruit de verre cassé l'intrigua et la petite se dirigea en courant vers la cuisine. Sa mère se tenait debout près de l'évier, le visage pâle et les yeux humides. La pauvre petite questionna sa mère de sa douce voix et regarda sa mère se briser sous ses yeux chastes.
Deux heures plus tard, après être revenue de la morgue, où Beth dû identifier le corps de son époux, cette dernière récupéra Lauren chez la voisine et la serra contre elle toute la nuit. Deux coeurs se brisèrent ce soir là.

Si l'on vous donnait 50 000$, qu'en feriez-vous ? : Lauren étant d'une générosité sans pareil, elle donnerait surment tout l'argent à des oeuvres de charité, en gardant un petite partie pour s'acheter un grand piano à queue, blanc et brillant. Elle achèterait plein de vêtements pour Delphine et elle-même et se paierait une semaine au spa avec ses amies du lycée, Megan et Corinne lui manquant beaucoup.

Décrivez votre partenaire amoureux idéal : Lauren rêve d'un homme gentil et dévoué. Un grand brun au regard clair qui jouerait de la musique. Il l'encouragerait constamment et n'aurait pas peur d'être honnête. Il serait fidèle et charmant, irrésistiblement tendre et fier de ses idées. Un rien l'habillerait et il aurait le sourire d'un ange.


Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum