Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Jamie Fisher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Jamie Fisher le Mar 10 Avr 2012, 13:34

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX


PRÉNOM(S) : James Eugene
NOM(S) : Fisher
ÂGE : 36 ans
SEXE :
♂ Homme
DATE DE NAISSANCE : 29 juin 1976
SIGNE ZODIAQUE :
♋ Cancer


LIEU DE NAISSANCE : New York
QUARTIER HABITÉ : Flatiron District
ÉTAT CIVIL : Veuf
ENFANT(S), SI OUI, COMBIEN : J'aurais eu un beau petit garçon si le malheur ne s'était pas abattu sur moi.
LANGUE(S) PARLÉE(S) : Anglais et un peu de français grâce à des cours particuliers et un réel intérêt pour l'Europe.


FORMULAIRE

ÉTUDES : J'ai toujours été poussé vers les affaires, dès mon plus jeune âge. Mon père était le PDG d'une importante compagnie pharmaceutique américaine, fier de son titre et encore plus de son fils. M. Fisher Senior a toujours été un modèle pour moi, une personne humble, droite et juste, un héro. Lorsque j'eus terminé mes études collégiales, j'intégrai facilement Cornell University, dans l'État de New York. Pendant quatre ans, j'étudiai sous la tutelle des meilleurs professeurs en administration hôtelière du pays. C'est d'ailleurs durant ces années que je fis la connaissance de Bridget, ma première flamme, ma parfaite Bridget. À 25 ans, fraîchement sortie de l'école et le coeur gros, j'achetai mon premier hôtel et demandai ma compagne en mariage. Je me croyais le plus heureux des hommes. J'avait tout, de l'argent, une nouvelle business et une fiancée magnifique, que demander de mieux!?
EMPLOI / PROFESSION : Je suis propriétaire de plusieurs hôtels, dont le Peninsula, que j'affectionne particulièrement. J'ai acheté ce dernier après y avoir passé un séjour avec mon épouse, Bridget. Nous avons tous deux adoré l'endroit, surtout ma tendre moitié. En businesman que je suis, j'ai fait une offre au propriétaire, offre que l'homme n'a pas pu refuser.


QUALITÉS (6) : Grâce à mon père, j'ai un très bon sens des affaires et je gère parfaitement mon argent. Je sait me montrer convaicant et charmeur, ce qui plaît généralement à mes clients. Sans vouloir me vanter, les femmes me résistent difficilement, mon charisme étant parfois irréel, à ce qu'on dit. Je suis droit et juste, tout comme l'était mon père, ce qui m'apporte le respect de la majorité de mes employés. Je suis également très sensible, malgré la carapace froide que je me suis construite après la mort tragique de ma femme. Je sais faire preuve d'humour, même si celle-ci manque parfois de tacte, ou même de pertinence. Je suis cultivé et doté d'une intelligence impressionante, parfois irritante, comme dirait ma mère. Je suis ambitieux et prèt à tout pour arriver à mes fins. Je suis aussi très créatif et je sais y faire avec les enfants.
DÉFAUTS (6) : James a beaucoup de difficulté à se confier et faire confiance aux gens. Peu d'individus connaissent son funeste passé. Il est plutôt solitaire, malgré son large cercle de connaissances. Notre séduisant New Yorkais est tout sauf patient, il déteste lorsque les choses ne vont pas à son rythme. Son côté perfectionniste exaspère bon nombre de gens, ceux-ci le découvrant continuellement entrain de suivre leurs pas, vérifiant s'ils ont bien exécuté leurs tâches. James est rancunier et ne pardonne que très rarement, aussi petite soit la bêtise. Ce cher Mr. Fisher est arrogant et parfois tête enflée, prenant souvent toute la place dans une conversation, sans jamais rien dévoiler de personnel. Depuis quelques années, James a beaucoup de sautes d'humeurs et il est parfois fois compliqué de saisir son comportement. Gare à vos fesses si vous avez un jour le malheur de le contrarier.
PASSION(S) : Rien ne le rend plus animé qu'une réunion d'affaires. James Eugene Fisher est doué dans ce qu'il fait et adore son travail. Négocier, argumenter, il ne s'en lasse jamais. Tout businessman qui se respecte vous dira qu'il n'y a rien de plus important qu'un contrat bien érigé. James est plus que d'accord et ne lâche jamais un dossier sans avoir tout revérifié dans les moindres détails. D'un autre côté, les femmes le passionne grandement. Les blondes, les rousses, les brunes, il les aiment toutes et ne souhaite que leur bonheur... si vous voyez ce que je veux dire? Notre bel ambitieux trouve aisément son compte parmi la grande diversité féminine habitant la grande ville.
INTÉRET(S) : Jamie a toujours été intrigué par les enfants et leurs visages d'ange. Ayant perdu son fils avant la naissance, il s'est toujours demandé ce que c'était que d'être père. Lorsqu'il voit un gamin poser de grands yeux sur lui, il sourit chaleureusement et s'imagine de quoi aurait eu l'air son petit garçon. Il n'a toujours pas renoncé à l'idée de fonder une famille un jour. Lorsque des clients de l'hôtel sont accompagnés de petites personnes, le tendre Jamie refait surface, méconnaissable. Entre autre chose, une occupation en particulier l'intéresse beaucoup, le poker. Il est facilement enthousiasmé par l'idée d'une partie de cartes entre copains. Ce cher amateur de jeux d'argent prend des risques et perd parfois d'importantes sommes, mais le jeu en vaux toujours la peine d'après son expérience.
TALENT(S) : Jamie a suivit, il y a de cela plusieurs années, des cours en ébénisterie. Il s'est découvert un réel talent pour le travail manuel et adore créer ses propres meubles. Son appartement est rempli de sa petite touche personnelle. Aussi, James est doué à la trompette, ayant appris cette discipline sous la tutelle d'un professeur privé lorsqu'il avait une vingtaine d'années. Ensuite, si la drague était un sport, James en serait le champion. Toutes les femmes sont à ses pieds, ou presque. Les rares qui ne le sont pas le fascinent au plus haut point et ce cher tombeur ne peut s'empêcher de sortir le grand jeu pour les enjôler.



GOÛTS EN MATIÈRE DE ...
Musique : Jamie est un grand fan des Bee Gees. Il imite d'ailleurs parfaitement la voix de fausset de Barry Gibb. Un verre de trop dans le corps du sensuel Fisher et c'est parti pour un retour dans les années disco. Dans un autre genre complètement, Jamie adore se laisser bercer par les histoires profondes et les sombres mélodies de Pink Floyd. Il a d'ailleurs récemment vu le spectacle The Wall à Londres, s'étant déplacé spécialement pour l'occasion. Ce fut pour lui une expérience inoubliable et très émouvante. Entre autre chose, Jamie aime beaucoup la voix unique de Fiona Apple, les harmonies de Fleewood Mac et les rythmes simples mais efficaces de R.E.M.

Cinéma : James se défoule énormément en regardant des films d'horreurs. Il adore les classiques de Hitchcock, les bons vieux Evil Dead et la trilogie comique de Scream. Tous étant complètement différents mais tout aussi opérant lorsqu'il a besoin de se changer les idées ou de tirer un bon coup. En effet, Jamie adore mettre ce genre de film lorsqu'il invite une demoiselle chez lui, ça ne rate jamais. Les projections d'action ont tendance à lui faire ressortir plus que nécessaire son côté masculin, mais il aime bien voir quelques explosions de temps en temps, comme dans Lethal Weapon, avec Mel Gibson et Danny Glover, ou encore Die Hard avec Bruce Willis. À l'opposé de tout ça, le brillant homme d'affaire est un adepte de la série Friends. Bridget écoutait sans cesse cette émission et James s'est tranquillement laissé prendre au jeu. Désormais, il ne peut plus s'en passer.

Littérature : Jamie n'a jamais vraiment été attiré par la grande littérature. Cependant, il dévore facilement un bon roman policier ou un classique de Stephen King. Misery est son bouquin favori et il a souvent abimé les pages à force de le parcourir. Pour autre divertissement littéraire, James consulte énormément de magazines, comme le New York Magazine, ce dernier ayant une section de classement d'hôtels et un bon répertoire d'endroits à visiter ainsi que de bons restaurants à recommander. Rolling Stones est toutefois son coup de coeur.

Art : Notre fervant admirateur de ces dames n'y connait rien en art, du moins pas assez pour assosier un grand peintre à son oeuvre. Certes, les tableaux qui ornent ses murs sont multiples et magnifiques, mais il ne fait qu'en admirer les couleurs, sans être ému, comme c'est le cas pour bon nombre de personnes. Malgré ses maigres connaissances, James s'est aperçu qu'il préférait l'abstrait au réaliste.
La forme d'art qui lui plaît le plus est la sculpture, sur bois surtout, étant donné qu'il comprend la beauté et la complexité des oeuvres, après avoir lui-même tenté l'expérience. La musique fait aussi grandement partie de sa vie et il adore s'entourer de musiciens, soit pour les écouter ou les accompagner à la trompette.

Sport : Malgré son corps musclé et bien découpé, James ne pratique aucun sport, sauf peut-être le golf, son père l'ayant souvent amené avec lui lorsqu'il était gamin. L'amour des surfaces vertes s'est rapidement développé, et il va maintenant pratiquer sur les terrains une fois par semaine. Comme la majorité des hommes, il adore regarder les sports à la télé. Le football et le tennis servent souvent de fond sonore dans son appartement. Pour agrémenter ses soirées lors des finales sportives, James invite quelques amis et chacun mise de l'argent sur une équipe au hasard. Heureusement pour lui, Jamie se retrouve plus souvent gagnant que perdant. Décidément, c'est un petit géni qui sait gagner de l'argent.

Cuisine : Malgré son amour de la mal-bouffe, James s'oblige à manger santé et cuisiner des aliments biologiques. Il se débrouille plutôt bien aux fourneaux, mais préfère de loin lorsque les autres s'occupent des repas. Cependant, Jamie n'est jamais en manque d'idées quand vient le temps de préparer des vinaigrettes à salade ou de délicieuses marinades. Pour accompagner le tout, Mr. Fisher adore faire griller ses pièces de viandes sur le barbecue, faisant ainsi savourer à plusieurs l'odeur des arômates. Tout le monde a envie de dévorer un bon steak lorsque les effluves exquises des épices se propagent dans l'air, non?
James mange à peu près de tout, en autant que se soit biologique et pas trop gras. Il a toutefois un énorme faible pour les mets chinois, qui vont généralement à l'encontre de ses valeurs nutritives. Jamie s'en permet donc que très rarement.

Vêtements : Ayant toujours été aisé financièrement et sous la tutelle d'un homme puissant, James Fisher n'a jamais porté autre chose que des vêtements griffés. Un complet Armani ou une chemise Prada sont toujours de mise lors de ses meetings. Lors des journées plus chaudes et loin du travail, notre beau blondinet se permet un bermuda et un t-shirt cole en V. Ce genre de coupe est d'ailleurs sa marque de commerce, le cole laissant entrevoir les veines de son coup et deviner la forte musculature de son torse. Les femmes n'en sont que plus frétillantes. Pour ce qui est du reste de sa garde-robe, James possède une considérable collection de chemises de toutes les couleurs, tout autant de complets, quelques jeans et plusieurs pantalons propres. Ce cher milliardaire ne résiste jamais à une belles paires de chaussures. Ces dernières ont, la plupart du temps, le bout pointu et la fabrique bien cirée. Bien sûr, James compte aussi parmis son assortiment quelques modèles confortables et moins haut de gamme.

Idoles : Jamie n'a pas d'idole à proprement parler. Bien sûr, il adore quelques musiciens, bon nombre de gens d'affaires et plusieurs personnes qui l'entoure, mais James se satisfait généralement à lui-même. C'est plutôt les qualités qu'il retrouve chez une personne qu'il admire. Fisher Jr. n'étant pas très reconnu pour sa générosité et son ouverture d'esprit, s'émerveille facilement devant la bonté. Peu de gens ont la force de rendre services aux plus faibles et de s'oublier. Pour lui, c'est une qualité exceptionnelle que tout le monde devrait chercher à atteindre. Voilà le genre de personne que James idolâtre.


Mode de vie, une journée typique dans la vie de votre personnage : Jamie se lève généralement aux petites heures du matin, peu importe ce qu'il a fait la veille. Il n'a jamais été un gros dormeur, trouvant que le sommeil est une perte de temps, celui-ci ne faisant que nuire à tous ce qui est possible de faire en plein éveil. Dès qu'il a les pieds hors du lit, notre natif du cancer fait ses exercices. Quelques pompes et plusieurs redressement assis pour garder la forme. Il passe ensuite un coup de fil à ses parents, les seuls personnes envers lesquelles il peut être lui-même. Ensuite, une bonne douche chaude et un taillage de barbe, sa journée peut commencer. James ne déjeune jamais à la maison, il prend habituellement un grand latté et un muffin au café du coin. Suite à cette petite routine, notre beau New-Yorkais se dirige vers son hôtel, Le Peninsula. En chemin, James remarque souvent les regards féminins braqués sur lui et en profite pour bomber le torse. Il est conscient de l'effet qu'il provoque chez les femmes et ça lui plaît... Après quelques sourires séduisant et un numéro de téléphone en poche, l'homme d'affaire arrive à destination, l'air fier. Le jeu du charme continu avec plusieurs clientes et certaines employées, dont la sublime Abigail Jones, avec laquelle il a souvent batifolé avant qu'il ne l'engage. Jamie a toujours eu pour règle de ne pas s'envoyer le personnel. Notre beau New-Yorkais a d'ailleurs déjà congédier une femme de chambre pour pouvoir la sauter. Charmant, vous ne trouvez pas? Enfin, pour continuer la journée, Mr. Fisher rencontre différents investisseurs et dirige diversses réunions d'affaires. Cette routine lui convient parfaitement et lui permet de ne pas trop penser. Vers 17h, Jamie va boire un apéritif au « Fives » pour surveiller ce qui se passe. Il fait ordinairement la court à la plus jolie femme du bar et monte ensuite avec elle dans une suite luxueuse de l'hôtel. Plusieurs mouvements de bassin et gémissements de plaisir plus tard, Jamie prend une douche pendant que l'inconnue se rhabille et disparaît, comblée. Propre et satisfait, James retourne à l'étage inférieure et s'assoit dans un fauteuil du « Gotham Lounge ». De là, il observe ses employés tout en se nourissant des douces notes de musique. Il flirte ici et là, passe d'une table à l'autre et blague avec les clients. Sa soirée se termine principalement avec quelques filles prètes à le suivre jusque chez lui. Lors de journées moins achalandées, James profite un peu du calme, lit un roman ou joue de la musique. Sinon, une fois par mois, il organise une grosse fiesta dans sa demeure pour ses connaissances et son personnel. Malgré le dédain que la plupart d'entre eux éprouvent à son égard, Jamie aime bien s'entourer de ses employés.
L'événement le plus marquant dans l'existence de votre personnage : À 28 ans, Jamie Fisher était comblé. Il venait tout juste d'acheter l'hôtel de ses rêves, rendant par le fait même sa charmante épouse rempli de bonheur. Pour célébrer la nouvelle, les tourtereaux se permirent un bon repas dans un grand restaurant. Ne se doutant pas que sa vie pouvait être plus merveilleuse, Bridget lui annonca qu'il deviendrait papa sous peu. Les larmes aux yeux et le sourire étincelant, James hurla sa joie dans la salle bondée. « Champagne pour tout le monde! »
Cinq mois passèrent ... Pour se détendre un peu, le couple sortit avec des amis, l'instant d'une soirée. Trois ou quatre bières et plusieurs cocktails sans alcool plus tard, Jamie et sa femme prirent la route, direction Manhattan. Bridget avait laissé Jamie prendre le volant, étant donné qu'il affirmait être en état et qu'il avait déjà fait bien pire.
L'accident fut rapide et soudain. Le couple riait et James quitta la route des yeux, juste une seconde... Jamie se réveilla sur un lit d'hôpital. Sa femme et son bébé n'avaient pas survécu. À ce moment là, quelque chose mouru en lui. James Eugene Fisher ne serait plus jamais le même.
Si l'on vous donnait 50 000$, qu'en feriez-vous ? : 50 000$? C'est très peu pour notre milliardaire, mais il l'accepterait plaisamment, le donnant anonymement à des hôpitaux, aux services des urgences. James donne d'ailleurs une somme semblable à plusieurs centres de soins, chaque année.
Décrivez votre partenaire amoureux idéal : James considére toutes les femmes comme son idéal. Depuis la mort de son épouse, notre grand charmeur ne s'attache jamais et préfere passer du bon temps entre les jambes de ses conquêtes. Cependant, s'il avait à décrire son idéal féminin, cette dernière serait imprévisible. Jamie désirerait une femme qui n'aurait pas peur de lui tenir tête, de le mettre au défi. Une femme transpirant la sensualité et l'intelligence, qui se tiendrait droite et qui ne manquerait pas de confiance. Une femme qui pourrait être à la fois douce et pleine de vie. La femme parfaite aurait le sens des affaires, un sourire ravageur et un grand coeur. Elle saurait se contenter de peu même en ayant tout. Cette femme aimerait les enfants et voudrait fonder une famille avec lui. Si un jour Jamie fait la connaissance de cette personne, il promet de redevenir l'homme qu'il était.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum