Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nora K. Wilcox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Nora K. Wilcox le Dim 16 Fév 2014, 08:52


    I D E N T I T É
  • PRÉNOM & NOM : Nora Kayleigh Wilcox
  • DATE DE NAISSANCE : 22 avril 1987


    I N T E R V I E W
  • OÙ ÊTES-VOUS NÉ(E) ? : Dans la plus belle ville du monde, ici-même, à New York.
  • DEPUIS QUAND VIVEZ-VOUS À NEW YORK ? : Depuis toujours. Je suis née ici, ma famille est installée ici depuis des générations et j'ai l'intention de vivre longtemps dans cette ville de rêves. Mon âme appartient à New York.
  • DANS QUEL QUARTIER ? : L'Upper West Side, un des quartiers les plus chics de la ville. Mon appartement a été décoré par ma mère au départ et il faut dire que ses goûts sont... discutables. J'ai contacté une décoratrice pour qu'elle modernise tout ça et je suis très satisfaite du résultat, qui me ressemble beaucoup plus.
  • PARLEZ-VOUS PLUS D'UNE LANGUE ? : Ma langue maternelle est l'anglais, je parle français parfaitement puisque je l'ai appris dès l'âge de 4 ans. Je me débrouille en italien après avoir beaucoup voyagé en Italie, et l'espagnol grâce à ma nounou, quand j'étais une gamine. J'ai une base en allemand et je connais quelques phrases en suédois. J'ai appris ces deux langues en faisant des voyages d'affaires.
  • QUEL EST VOTRE ÉTAT CIVIL ? : Je suis célibataire. Je n'ai pas vraiment de temps pour un homme dans ma vie. Mes parents sont d'ailleurs découragés de me voir ainsi, sans mari pour subvenir à mes besoins, alors qu'ils avaient prévu que je me marie il y a déjà plusieurs années. Il faut dire qu'ils avaient préorganisé ma rencontre avec un duc ou je ne sais plus quoi afin que je puisse mener la même vie que ma mère. J'en ai fait des crises d'urticaire...
  • AVEZ-VOUS DES ENFANTS ? : Non et je n'en veux pas. Je ne suis pas très maternelle, mais j'aime bien les enfants de ma soeur. Ceux de mon frère par contre... de vraies pestes qui me donnent encore moins envie d'avoir des rejetons!
  • AVEZ-VOUS DES ANIMAUX ? : Roméo, le Cavalier King Charles que j'avais depuis l'âge de 10 ans, nous a quitté il y a quelques mois. Mes parents ont maintenant deux lévriers que je garde de temps à autre quand ils partent en voyage, mais je ne les amène pas chez moi. Elles seraient beaucoup trop malheureuses dans mon appartement, les pauvres bêtes... Bien qu'elles sont probablement plus chouchoutées que mon frère, ma soeur et moi quand nous étions petits.

  • AVEZ-VOUS FAIT DES ÉTUDES ? : Je suis allée à Harvard pour étudier le droit, mais après avoir obtenu mon diplôme, j'ai changé mon cursus pour faire un autre diplôme, celui-là en administration des affaires. Mes parents étaient rouges de colère puisqu'ils croyaient qu'au moins, même si je ne mariais pas de duc ou de prince ou peu importe, j'aurais un emploi qui paye bien. Comme si je leur apprenais que je voulais devenir serveuse. Non mais !
  • QUEL EST VOTRE EMPLOI ACTUEL ? : Je suis responsable des ressources humaines à l'hôtel Peninsula. Ce n'est clairement pas mon job de rêve, mais c'est très enrichissant. J'aimerais monter dans les échelons et, qui sait, peut-être que l'hôtel m'appartiendra un jour ! Je pense investir dans la bourse et acheter des actions de l'hôtel, pour débuter. J'assiste aussi le service à la clientèle car j'aime montrer que je suis multitâche.
  • QUE RÊVIEZ-VOUS DE DEVENIR ÉTANT JEUNE ? : Pour être honnête, mes parents ne m'ont jamais vraiment permis de rêver à mon avenir puisqu'ils avaient déjà tout décidé à ma place. Secrètement, je souhaitais devenir vétérinaire, les animaux ayant toujours été importants pour moi. Roméo a longtemps été mon unique confident, bien que cela soit triste à dire... (soupir). Avec Angela, ma nounou qui ne parlait presque pas un mot anglais.
  • QUELLE EST VOTRE SITUATION FINANCIÈRE ? : La fortune de mes parents est presque inimaginable. J'en suis une des héritières, donc je peux vous affirmer que je suis très aisée financièrement. Par contre, j'ai décidé de ne pas jouer les princesses et de vivre avec un vrai salaire. Bon, j'ai quand même eu un départ facile dans la vie : études payées, premier appartement payé, tout meublé, voiture de luxe payée avec chauffeur, lui aussi payé et tout ça grâce à mes chers parents. J'essaie d'être indépendante depuis quelques années.
  • SI ON VOUS OFFRAIT 50 000 $, QU'EN FERIEZ-VOUS ? : Je ne veux pas qu'on croit que parce que mes parents ont de l'argent, je peux faire ce que je veux. Cependant, je sais que d'autres pourraient utiliser cet argent pour faire un tas de choses. Je ferais un don à un organisme pour les animaux ou pour toute autre bonne cause, anonymement. Ou je l'offrirais en don à Harvard. Je ne le garderais pas, c'est sûr.

  • 1ÈRE CHOSE QUE VOUS FAITES QUAND VOTRE CADRAN SONNE ? : Je me lève dès la première alarme et je m'habille pour aller courir.
  • QUELLE EST VOTRE ROUTINE APRÈS LE RÉVEIL ? : J'enfile ma tenue de sport car je cours tous les matins de semaine avec mon entraîneur personnel, qui s'occupe soigneusement de préparer chaque exercice et routine avec précision. Je me lève à 5h tapantes, je cours 1h et je prends ensuite une douche fraîche. À 6h15, je me prépare pour le boulot. Quand j'étudiais en droit, ma garde-robe était principalement constituée de pantalons noirs à plis français, de chemises blanches cintrées et de vestons ajustés et assortis à mes pantalons, tous griffés, bien entendu. En changeant de domaine, j'ai cessé de porter des vêtements aussi sérieux et, il faut le dire, qui me donnait l'air puritaine et froide. J'ai intégré des vêtements plus tendance à mes tenues quotidiennes et je porte plus de couleurs, en gardant quand même un style classique. Après m'être habillée, je me fais une mise en plis, j'applique soigneusement mon maquillage et j'enfile mes escarpins, la plupart du temps des Manolo Blahnik. Quand je suis prête, Bernard m'attend déjà en bas pour me conduire au travail. Sur la route, j'attrape un scone orange-canneberge et un capuccino au lait de soya chez Dean & DeLuca. À 7h45, je passe les portes du Peninsula et à 8h pile, je suis assise à mon bureau, prête à commencer la journée.
  • QUEL MOYEN DE TRANSPORT UTILISEZ-VOUS POUR VOS DÉPLACEMENTS ? : Mes parents m'ont offert une Bentley Flying Spur quand j'ai terminé mes études à Harvard et c'est Bernard qui me conduit où je le désire, en temps normal. Cependant, j'ai parfois envie de conduire toute seule pour décompresser et sortir de la ville. Je n'utilise que ma voiture pour me déplacer, sauf si j'ai affaire à un endroit très rapidement et près de mon travail : dans ces moments-là, je marche ou je hèle un taxi.
  • RACONTEZ UNE SEMAINE DE TRAVAIL TYPIQUE : À mon arrivée au bureau, je prends mes messages et je consulte mes courriels en prenant le temps de terminer mon premier café de la journée, celui de chez Dean & DeLuca. C'est le seul café de qualité que je réussis à obtenir rapidement ici, alors je le savoure jusqu'à la dernière goutte. Mes tâches varient selon les journées et la période de l'année, mais en général, c'est moi qui dois prendre les décisions concernant le recrutement du personnel et c'est aussi moi qui es en charge des suivis d'employés. Comme l'hôtel a changé de propriétaire dans la dernière année et qu'il y a eu beaucoup d'embauches ces derniers mois, il y a beaucoup à faire. J'assiste donc à plusieurs meetings avec le directeur des opérations, les responsables de chaque département et éventuellement avec le Big Boss, évidemment. J'ai bien hâte de le rencontrer, celui-là... Je fais, en plus, le suivi des plaintes de clients et j'essaie de régler les problèmes le plus efficacement possible. Environ 3 fois par jour, mon assistant m'amène un café frais. Il sait que sans caféine, je deviens un patron sans coeur et c'est la dernière chose qu'il veut subir. À 17h, je quitte l'hôtel pour aller à des cours de Pilates, qui m'aide à faire descendre le taux de stress accumulé ou j'entretiens mes relations de travail en accompagnant des collègues dans des 5 à 7 au bar de l'hôtel. Certains vendredis, si je tiens encore debout, je vais rejoindre des amis ou d'anciens collègues dans un restaurant chic de Manhattan. Je me couche vers 21h30 tous les soirs, après avoir pris soin de terminer quelques petites choses pour le lendemain et de vérifier mes courriels une énième fois dans la journée.
  • 1ÈRE CHOSE QUE VOUS FAITES AU RÉVEIL LES WEEK-ENDS ? : Je ne fais pas de jogging les week-ends. Je lis les actualités sur mon iPad en mangeant mon déjeuner, préparé avec soin par Milena, ma chef-traiteur. Elle ne vient que les fins de semaine et quand je donne une soirée. Ses plats sont divins. Je la recommanderais à tout le monde si ses tarifs étaient plus abordables.
  • RACONTEZ UN JOUR DE CONGÉ TYPIQUE : Je suis incapable de laisser mon téléphone bien loin. Je prends tous mes appels, qu'ils soient liés au travail ou non. Mon entraîneur gère aussi mon emploi du temps les week-ends et souvent, pour me permettre de relaxer, il inclut des séances massage-spa. Ça fait du bien, même si je suis toujours en alerte au cas où mon téléphone sonnerait parce qu'il y a un problème à l'hôtel. L'unique moment où je n'ai pas mon téléphone près de moi, c'est dans la douche. Et encore !

  • D'APRÈS VOUS, QUELLE EST LA PREMIÈRE CHOSE QUI VIENNE EN TÊTE DES GENS QUAND ON PARLE DE VOUS ? : Ça doit dépendre à qui vous parlez. Mes parents vous diront que je désillusionnée parce que je crois que je peux réussir comme un homme à me faire une place dans le monde des affaires. D'autres vous diront que je suis névrosée et que je devrais avoir plus de temps libre. Certains voient mon ambition et me trouvent forte. Ça dépend toujours du point de vue.
  • SI L'ON DEMANDAIT À VOS PROCHES VOTRE PLUS GRANDE QUALITÉ, QUE SERAIT-ELLE ? : Ambitieuse, sans aucun doute. Je mets toujours la barre plus haute et dès que je suis sur le point d'atteindre un objectif, je repousse mes limites.  
  • ET VOTRE PLUS TERRIBLE DÉFAUT ? : Je suis perfectionniste, ce qui est la principale raison pour laquelle je ramène du boulot à la maison. Je suis aussi très exigeante (trop même) envers les autres et moi-même. Ça m'empêche souvent aussi d'accepter les défauts comme des particularités avec lesquelles on doit apprendre à vivre. Je sais qu'on a tous des défauts, moi la première, mais on dirait que dès que quelque chose n'est pas parfait dans une relation amoureuse, par exemple, je cherche à modifier cette partie de la relation. Ce qui cause inévitablement la rupture parce que je suis une éternelle insatisfaite.
  • AVEZ-VOUS UN TALENT PARTICULIER ? : Je suis excellente pour gérer des situations de crises. C'est un peu ce qui m'a amené à travailler dans l'hôtellerie puisque c'est un domaine qui, malheureusement, a souvent des problèmes de service à la clientèle. Je ne m'occupe que des clients occasionnels cependant car j'ai entendu dire que celui qui gère les crises des gros clients est très doué dans son travail. Je devrai peut-être le délogé de sa place pour monter plus haut, je devrai le garder à l'oeil !

  • QUELLE EST LA CHANSON QUI JOUE EN BOUCLE DANS VOTRE iPOD ? : Just Like Heaven, de Katie Melua. J'adore ce genre de musique féminine, ça me calme. Les gens s'étonnent beaucoup quand je leur dis que je n'écoute que de la musique douce, chaleureuse et sereine. Ça contraste avec mon tempérament.
  • NOMMEZ VOTRE GUILTY PLEASURE MUSICAL : Céline Dion, et je n'ai aucune gêne à le dévoiler. Elle a une voix vibrante et ses spectacles sont grandioses. Je suis allée la voir plusieurs fois à Las Vegas et elle m'épate.
  • LADY GAGA OU KATY PERRY ? : Je n'aime pas particulièrement ce genre de musique, mais pour m'entraîner, c'est Lady Gaga qui l'emporte !
  • FAITES UN TOP 10 DES MEILLEURS ARTISTES MUSICAUX SELON VOS GOÛTS :
    1. Céline Dion, évidemment !
    2. Norah Jones
    3. Katie Melua
    4. Dido
    5. Eva Cassidy
    6. A Fine Frenzy
    7. Carole King
    8. Joni Mitchell
    9. Sam Phillips
    10. Tori Amos
  • QUEL EST LE DERNIER CONCERT AUQUEL VOUS AVEZ ASSISTÉ ? : Celui de Céline, à Vegas il y a plusieurs années. Je n'ai pas tellement de place dans mon agenda pour aller à des concerts.
  • QUEL ARTISTE, DÉCÉDÉ OU VIVANT, VOUDRIEZ-VOUS RENCONTRER, POURQUOI ? : Joni Mitchell et toutes ces artistes féminines de la même époque. Je les trouve ravissantes, simples et authentiques. Ça m'inspire beaucoup !

  • QUEL EST VOTRE PERSONNAGE FICTIF FAVORI, POURQUOI ? : Samantha Jones, Miranda Hobbes et Charlotte York sont fantastiques et elles ont toutes une place de choix dans mon coeur parce que chacune d'entre elles a ce je-ne-sais-quoi qui fait qu'on les adore. MAIS, Carrie remporte la première place ! En plus, elle a choisi Mr. Big, mon préféré depuis le début ! Il ressemble à l'homme de mes rêves sous presque tous les angles, mais mettez-lui la tête de George Clooney, plutôt.
  • NOMMEZ LE DERNIER FILM QUE VOUS AVEZ VU : The Wolf of Wall Street. Ça peut sembler étonnant, mais j'ai pris le temps, récemment, d'aller au cinéma. Pour cela, il fallait que l'histoire m'intéresse beaucoup et je n'ai pas été déçue ! J'y suis allée seule, une matinée où la neige qui tombait s'est transformée en pluie.
  • QUEL EST LE FILM QUI VOUS A LE PLUS MARQUÉ ? : C'est un peu fort de dire que ce film m'a marqué, mais j'ai beaucoup aimé Mr & Mrs Smith. Surtout la scène de bataille entre Jane et John. J'aime la férocité entre eux juste avant qu'ils retombent amoureux.
  • DRESSEZ UNE LISTE DE VOS TROIS FILMS PRÉFÉRÉS :
    1. Mona Lisa Smile. Le personnage de Julia Roberts m'inspire beaucoup quant au rôle de la femme. C'est une question qui est encore d'actualité aujourd'hui et ça m'exaspère.
    2. Girl Interrupted. J'ai vu ce film quand j'étais adolescente et il m'a beaucoup plu. Je crois avoir un petit penchant pour Angelina Jolie en tant qu'actrice.
    3. Patch Adams. J'ai ri autant que j'ai pleuré en regardant ce film. Robin Williams est si touchant.
  • ON VEUT RÉALISER UN FILM SUR VOTRE VIE, QUEL/LE ACTEUR/TRICE JOUERAIT VOTRE RÔLE ? : Je dirais que Blake Lively serait la personne idéale pour me représenter. On me dit souvent que je suis une Serena plus vieille, sans les histoires de drogues et de complots contre mes proches. Je ne suis pas certaine si c'est un compliment, je vous l'avoue...

  • VOUS ORGANISEZ UNE SOIRÉE ENTRE AMI(E)S, DE QUOI AURA L'AIR CETTE SOIRÉE ? : J'adore recevoir des gens chez moi depuis que j'ai rencontré Milena, dont je vous parlais plus tôt. Elle cuisine les meilleurs hors-d'oeuvres du monde, je vous le jure ! Ils fondent dans la bouche. Avec une flute de champagne, c'est divin ! Donc, cette soirée serait de type cocktail car j'aime voir les gens vêtus de leurs plus beaux habits. J'inviterais mes amis, mais aussi toutes sortes de personnes influentes de mon entourage. J'aime créer des rencontres et permettre aux gens de partager leurs idées avec des personnes qui ne leur sont pas familières. J'ai déjà fait ça plusieurs fois et, jusqu'à maintenant, malgré les réticences ou la gêne de certains au début, tous ont beaucoup apprécié mes événements.
  • VOUS TOMBEZ FACE À FACE AVEC LA PERSONNE DE VOS RÊVES ET CETTE PERSONNE ENGAGE LA CONVERSATION, COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS ? : Aussi normalement que devant n'importe qui. Je ne saurais vous dire du premier coup d'oeil si une personne est celle de mes rêves ou non. J'ai trop de critères. C'est plate, mais je suis comme ça...
  • DE QUOI AURAIT L'AIR CETTE PERSONNE (PHYSIQUE ET PERSONNALITÉ) ? : Je ne suis pas une personne « physique », je suis davantage portée à analyser la personnalité et l'attitude des gens. J'aime les hommes avec un fort caractère, qui s'expriment bien et qui n'ont pas peur d'être honnêtes. J'ai aussi tendance à préférer les hommes plus vieux que moi : ils sont plus matures et savent généralement plus ce qu'ils cherchent et veulent. Mais si vous voulez vraiment savoir ce que j'aime physiquement chez la gente masculine, je vous dirais que je craque inévitablement pour un homme qui porte le look veston-cravate. Surtout s'il dégage une bonne odeur d'après-rasage. Mmmm...
  • QUE SERAIT, POUR VOUS, LA DATE IDÉALE ? : J'aime être séduite, alors il faut que cet homme m'invite plus d'une fois à sortir avant que quelque chose ne se passe entre nous. Je connais presque tous les bons restaurants de la ville, alors il faut aussi que cet homme m'épate par son choix. J'ai été habituée au luxe et aux endroits 5 étoiles alors, malheureusement, j'ai de la difficulté à aimer la qualité moyenne. Ça me désole parce que je suis consciente que la plupart des gens n'ont pas été élevés comme moi, mais je n'y peux rien.
  • CHOISISSEZ 4 PERSONNES (CÉLÉBRITÉS OU NON) AVEC LESQUELLES VOUS VOUDRIEZ PARTAGER UNE SOIRÉE INOUBLIABLE :
    - Mon frère, pour lui faire comprendre que je ne suis plus une enfant, même si je suis la cadette de la famille. J'essayerais de lui faire voir ce que je vaux pour qu'il arrête de continuellement prendre le parti de nos parents quand vient le temps de parler de moi. Il pense que j'aurais dû être une mondaine comme ma mère, comme ma soeur, et que le monde des affaires n'est pas pour les femmes. Il ignore tout de moi et ça me rend triste parce qu'on avait une belle relation quand on était plus jeunes. Enfin, je crois.
    - Mon esthéticienne, Rachel. Pas pour me faire épiler ou quoi que ce soit, mais bien parce que nous nous entendons à merveille. À force d'aller la voir, nous sommes devenues plutôt proches et je l'invite souvent à aller prendre un verre ou pour prendre une bouchée quand nos horaires respectifs nous le permettent. C'est la première personne que j'appelle quand j'ai besoin de parler, après ma soeur.
    - Ma soeur. Je n'aurais jamais pensé cela, mais nous avons beaucoup de points en commun. On se raconte tout, de la chose la plus banale à l'événement le plus insensé. D'ailleurs, elle m'a confié récemment qu'elle trompait son mari, le père de ses enfants, et qu'elle se sentait coupable de ne pas se sentir coupable, justement. Ça m'a fait bizarre d'apprendre une telle chose sur elle, moi qui la croyais parfaite. Elle est devenue une autre personne à mes yeux, mais en fait, je crois qu'elle est devenue plus humaine.
    - Ivanka Trump. Sans la connaître réellement, je crois qu'on pourrait trouver beaucoup de ressemblances entre nous par rapport à notre vie personnelle et familiale. Je la respecte énormément. J'aimerais discuter avec elle pour connaître sa vision du monde. J'apprendrais sûrement un tas de choses très intéressantes et je suis certaine qu'une soirée serait bien peu pour couvrir toutes les questions que j'aimerais aborder avec elle.

  • À QUAND REMONTE VOTRE DERNIÈRE RELATION AMOUREUSE ? : Ça dépend. Vous voulez savoir à quand remonte ma dernière fréquentation ou la dernière fois où j'ai été amoureuse ? Parce qu'il y a une légère différence... Pour faire court, je suis rarement tombée amoureuse d'un homme comme les femmes tombent amoureuses dans les livres ou dans les films. Je vous l'ai dit, je m'attarde trop aux défauts et ça m'empêche de creuser plus loin pour découvrir une personne. En revanche, j'ai apprécié beaucoup d'hommes, sans plus. Je fréquente actuellement un ancien collègue, on s'entend bien, mais je ne veux pas me lancer trop vite dans une relation. Ça finit toujours par m'exploser à la figure, de toute façon.
  • CROYEZ-VOUS À L'ÂME SOEUR ? : Pour être honnête, non. Pas parce que je suis défaitiste ou pessimiste, mais je n'ai jamais connu l'Amour avec un grand A. J'ai déjà vécu les papillons et le manque d'appétit causé par l'amour pour un homme, mais pas ce coup à la poitrine dont tout le monde parle. Je ne suis pas contre l'idée, cependant. Je mets mon énergie ailleurs, de toute façon.

  • QUEL MOMENT A ÉTÉ, POUR VOUS, LE PLUS MÉMORABLE ? : Quand mon frère a quitté la maison. J'étais tellement contente de le voir partir parce que j'imaginais que mes parents allaient être plus aimants, que leur désobligeance à mon égard était dû au fait que mon frère avait une dent contre moi et qu'il était leur préféré. Mais ça ne s'est pas réglé. En fait, ça s'est empiré, à vrai dire. De ne plus l'avoir sur mon dos parce que je ne voulais pas suivre les « traditions » de la famille était un immense soulagement.
  • AVEZ-VOUS ACCOMPLI QUELQUE CHOSE DONT VOUS ÊTES TRÈS FIER ? : Je suis évidemment fière d'avoir accompli ce que j'ai entrepris jusqu'à maintenant et d'avoir tenu tête à mes parents, d'avoir deux diplômes universitaires à mon actif, mais je vous l'ai dit, ça aussi : je suis une éternelle insatisfaire. Je suis donc fière, mais jamais assez, de ce que je fais. Il faut toujours que j'atteigne un plus haut niveau dans tout. Mais en général, je suis fière de ma vie.
  • SI L'ON VOUS PERMETTAIT DE CHANGER UNE CHOSE DANS VOTRE VIE, QUELLE SERAIT-ELLE ? : J'aime penser que rien n'arrive pour rien et que les obstacles de la vie ne font que nous rendre plus fort. Je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui si ma vie avait été différente. Je ne changerais rien.
  • QUELLE EST VOTRE PLUS GRANDE PEUR ? : Ne pas atteindre les buts que je me fixe dans un délai que je trouve respectable. Ou pire : l'échec.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum